Abstract Photo

«Si l'on investit passivement, le mieux, c’est de rester passif»

Tendance à l’action: La sérénité est payante

Felix Niederer13.09.2017

Trop d’opérations en bourse nuisent à la performance. Nous vous expliquons ici pourquoi vous ne devez pas seulement investir de manière passive. Il est également préférable de rester passif après avoir commencé à investir.

Vendre quand les cours ont baissé – acheter plus de ce qui vient de grimper de manière spectaculaire: Beaucoup trop d'investisseurs réagissent fortement aux fluctuations des cours des actions. Trop fortement. Car réagir est tout sauf utile. Qui agit excessivement nuit à sa performance.

Malheureusement, c’est très humain: Lorsque nous sommes confrontés à des situations compliquées, nous avons tendance à agir. Dans le domaine scientifique, on parle de «tendance à l’action». Il s’agit du besoin des humains de vouloir faire quelque chose dans des situations complexes, bien que les conséquences de ces actions soient imprévisibles, inutiles voire nuisibles. Qu'il s'agisse d'attaquer ou de fuir: L'essentiel, c'est d’agir!

Celui qui ne saute pas n'est pas un gardien

Nous n’observons pas ce besoin uniquement sur les marchés. Mais aussi dans le football, lors de pénaltys par exemple. Tous les spectateurs et tous les joueurs se concentrent sur le duel entre le gardien et le tireur de pénalty.

28 pour cent de tous les ballons tirés atterrissent au milieu du but. Le gardien aurait donc tout intérêt à rester au milieu du but. Ses chances d'arrêter le ballon seraient énormes. Imaginez un peu: Plus d'un pénalty sur quatre arrêté!

Dans la pratique, les gardiens de but optent dans environ 90 pour cent des cas pour un saut dans le coin gauche ou droit du but, arrêtant ainsi moins de pénaltys.

D'où vient la pression?

Que se passerait-il si le gardien de but restait immobile – et que le ballon atterrissait à côté de lui? Il aurait alors l'air d'un fainéant. Les spectateurs le hueront. Ses coéquipiers lui reprocheront de ne pas avoir fait tout son possible et de passer à côté de la prime de match. Voilà ce qu’il doit craindre.

Et donc, il saute. Même si statistiquement parlant, cela n’a pas de sens. (Au moins, il aura fait preuve d'un engagement total).

Toujours à fond?

De nombreux professionnels de la finance font preuve d'un engagement total. Les gestionnaires de fortune ou de portefeuille dans des fonds à gestion active font régulièrement preuve d’une grande activité. Parfois même plus que les investisseurs privés.

Personne ne veut sortir trop tard d'un marché. Personne ne veut passer à côté de plus de rendement. Pourtant, la plupart des fluctuations sur les marchés boursiers sont de courte durée et ne devraient pas vraiment intéresser les investisseurs ayant une stratégie de placement axée sur le long terme.

Le paradoxe, c’est qu'un gestionnaire de fortune en vient même à fidéliser ses clients lorsqu'il fait preuve d'engagement. Il est alors celui qui entreprend quelque chose, qui renverse la vapeur en cas de crise. Souvent, c'est précisément ainsi qu'il gagne de l'argent: En facturant des frais pour le plus grand nombre possible de réaffectations du portefeuille.

Personne ne bat le marché

Le comportement des investisseurs a également fait l'objet de recherches approfondies. Le résultat est sans équivoque: Personne ne bat le marché sur le long terme. L'investisseur qui paie régulièrement des gestionnaires actifs pour de fréquentes réaffectations de son portefeuille et qui dépense beaucoup d'argent pour les frais de transaction voit son rendement diminuer.

C'est pourquoi les Exchange Traded Funds (ETF) sont devenus si populaires ces dernières années: Ils reproduisent exactement leur segment de marché. Toutes les variations des différents titres sont automatiquement intégrées dans les cours. Étant donné qu'il n'est pas nécessaire de payer pour une gestion active, ils sont également extrêmement avantageux. On appelle ce style d'investissement passif car les ETFs renoncent à une gestion active des fonds investis.

Passif un jour, passif toujours

Si vous misez sur les ETFs passifs pour vos instruments de placement, il convient également d’adopter un comportement passif dans l'ensemble de votre approche à votre portefeuille. Investissez passivement et restez passif – et résistez à votre envie d'agir. Celle-ci vous rattrapera, cela ne fait aucun doute. Mais il vaut la peine de garder son sang-froid.

Déterminez dès le départ la part de chaque catégorie d'actifs dans votre portefeuille et tenez-vous en à cette stratégie. La seule action tactique prouvée payante est un rééquilibrage régulier.

Le rééquilibrage garantit que, même après des fluctuations de cours, les catégories d'actifs sont à nouveau exactement équilibrées selon votre définition stratégique initiale. (Par ailleurs, ceci s’effectue de manière totalement anticyclique: Lors du rééquilibrage, on vend ce qui a particulièrement bien rapporté. Et on rachète ce qui aurait pu être plus performant. C'est l'inverse de ce que vous suggère la tendance à l'action).

Si vous confiez la gestion de votre portefeuille à True Wealth, vous n'avez rien à faire vous-même concernant le rééquilibrage. Nous l'effectuons régulièrement et automatiquement pour vous. Vous n'avez pas à payer de frais de transaction (courtage). Ils sont en effet déjà compris dans les frais de gestion de fortune.

Serein, avec le regard ailleurs

Vous avez ainsi une longueur d'avance sur le gardien de but: Vous n'avez même pas besoin d'être dans les buts. Il est d'autant plus facile de ne pas regarder. Vous nous laissez simplement le soin d'être fermement à votre place.

Et bien sûr, nous comprenons que vous ayez parfois envie de regarder. Dans votre compte True Wealth, vous pouvez voir à quel point cela fonctionne. Avec un compte de test, c'est même totalement gratuit et sans risque pour votre argent.

Clause de non-responsabilité: Nous avons apporté le plus grand soin au contenu de cet article. Néanmoins, nous ne pouvons exclure la possibilité d'erreurs. La validité du contenu est limitée au moment de la publication.

A propos de l'auteur

author
Felix Niederer

Fondateur et CEO de True Wealth. Après avoir obtenu son diplôme de physicien à l'École polytechnique fédérale (EPFZ), Felix a d'abord passé plusieurs années dans l'industrie suisse, puis quatre ans dans une grande compagnie de réassurance, dans la gestion de portefeuille et la modélisation des risques.

Laptop

Prêt à investir?

Ouvrir un compte

Vous ne savez pas par où commencer? Ouvrez un compte test maintenant et convertissez-le en compte réel plus tard.

Ouvrir un compte de test
Phone