FraisBlog & News
Oliver Herren

«Par définition, seule la moitié de la moyenne est meilleure. L'autre moitié est moins bonne. Inévitablement.»

Oliver Herren

Pourquoi tout le monde conduit mieux. Mais fait toujours moins de bénéfices.

30.05.2015
Oliver Herren

Lorsqu'un psychologue leur pose la question, tous les conducteurs conduisent mieux que la moyenne. Serait-ce précisément la raison pour laquelle tous les investisseurs investissent moins bien?

Plus de 50% des conducteurs pensent qu'ils sont des conducteurs au-dessus de la moyenne. Le psychologue Ola Svenson a été le premier à l'établir dans une étude réalisée en 1981 (lien derrière un paywall). Parmi les Américains interrogés, 93% étaient de cet avis. En d'autres termes, presque tout le monde. Pourtant, il n'est pas rare de constater à quel point les gens conduisent mal sur nos routes. Par exemple, lorsqu'une camionnette de livraison se faufile dans votre voie, si près de vous que vous devez freiner. Et que vous avez envie de jurer. Malheureusement, le conducteur qui vous précède ne vous entend pas. Ou lorsque, en tant que passager, vous manquez de heurter le pare-brise à chaque fois que vous freinez. Heureusement, dans ce cas, le conducteur est assis à côté de vous. Vous pouvez lui demander poliment de freiner plus doucement. S'il n'améliore rien, vous pouvez prendre le volant. Tout le monde ne conduit pas aussi bien qu'il le pense. Et quand il s'agit de conduire, on le voit tout de suite. En matière d'investissements, il faut y regarder de plus près.

L'excès de confiance à l'œuvre?

100% des gestionnaires de fonds doivent simplement affirmer qu'ils sont meilleurs que la moyenne. Car ils perçoivent des commissions sur chaque dollar, chaque euro, chaque franc que vous investissez chez eux. Leur objectif est l'afflux d'argent frais, et seulement en second lieu la performance. Si vous regardez leurs performances, au moins la moitié des gestionnaires de fonds disent la vérité. C'est dans la nature des choses. Par définition, la moitié seulement de la moyenne est toujours meilleure. Mais seulement une moitié. L'autre moitié est moins bonne. C'est inévitable. La moyenne ne devrait même pas être l'objectif. Si vous voulez vraiment prouver que vous êtes meilleur, vous devez battre l'indice que vous avez fixé comme référence. Or, plus de la moitié des professionnels n'atteignent pas cet objectif, soit 76% d'entre eux.

Si vous pensez que cela doit s'améliorer, vous pouvez jurer ou demander poliment. Mais dans tous les cas, vos paroles tomberont à plat.

Prendre le contrôle fait du bien

Peut-être devriez-vous donc prendre le contrôle de vos investissements? Selon une étude de Celent, plus de 40 millions de personnes l'ont fait en 2012 aux États-Unis, et la tendance est toujours à la hausse. Parmi les courtiers en ligne suisses, le leader du marché Swissquote compte à lui seul plus de 220'000 clients. Prendre le contrôle soi-même est une bonne chose.

Mais, comme pour la conduite, cela tend à créer une illusion de contrôle – et donc un excès de confiance. Selon une étude de Dalbar's Quantitative Analysis of Investor Behavior (QAIB), l'investisseur privé moyen a obtenu un rendement de seulement 2.5 % au cours des 20 dernières années. Et seulement 1.9% sur 30 ans. Pourquoi?

L'investisseur privé moyen

  • a trop peu de patience et négocie trop souvent
  • achète souvent près des sommets et vend près des creux
  • se concentre sur un trop petit nombre d'actions

On pourrait dire qu'il change trop souvent de voie. Il n'a pas de GPS et n'utilise pas de carte. Ils ne conduisent que sur des routes qu'ils connaissent déjà.

En outre, ils ne peuvent pas non plus savoir s'ils sont performants en raison de leur excès de confiance. Seule une vision objective de l'extérieur peut les aider.

Une vision objective est nécessaire

En ce qui concerne vos investissements, vous pouvez jeter un regard objectif sur votre relevé de portefeuille. Les chiffres sont-ils aussi bons que vous le pensez? Félicitations: continuez sur votre lancée. Si ce n'est pas le cas, il est peut-être temps de commencer à investir de manière passive. Avec un peu de patience, vous pouvez faire aussi bien que l'indice de référence en moyenne.

Liens

Clause de non-responsabilité: Nous avons apporté le plus grand soin au contenu de cet article. Néanmoins, nous ne pouvons exclure la possibilité d'erreurs. La validité du contenu est limitée au moment de la publication.

A propos de l'auteur

author
Oliver Herren

Oliver est l'un des fondateurs de l'un des plus grands détaillants en ligne de Suisse: Digitec Galaxus AG. Il a fondé True Wealth avec Felix en 2013.

Laptop

Prêt à investir?

Ouvrir un compte

Vous ne savez pas par où commencer? Ouvrez un compte test maintenant et convertissez-le en compte réel plus tard.

Ouvrir un compte de test
Phone